vendredi 19 janvier 2018

Se promener utile

On connaît le mouvement "une promenade, un déchet". Moi c'est plutôt, "une promenade, trois sacs de déchets". J'ai commencé il y a deux ans. A force d'emmener les chiens se défouler en bord de mer plusieurs fois par semaine, j'ai commencé à m'ennuyer un peu, même si c'est toujours très beau. Il faut bien 1h/1h30 à mes chiens pour être assez fatigués pour avoir envie de revenir dans la voiture.
C'est là que j'ai commencé à remarquer tous les déchets qui arrivaient sur les petites grèves de mes secteurs habituels.

J'ai ramassé un, puis deux, puis trois, puis un sac, puis deux sacs, puis... C'est ensuite devenu une habitude, un réflexe, une évidence. Parfois, je n'ai pas de sac. Je ramasse de quoi tenir dans les mains et rapporter à la poubelle la plus proche. Parfois je trouve le sac sur place, sur la plage. Parfois c'est un seau, parfois un cageot, un bac à marée...
Puis on essaie d'identifier les déchets, cela devient ludique, même si c'est fondamentalement désespérant.

On découvre qu'il y a une communauté, un groupe Facebook, de sentinelles des déchets marins. Il y a même un site qui surveille les occurrences de certains "traceurs".
Tout ça pour dire, que si vous profitez de la nature, n'oubliez pas le principe du "laisser plus propre pour les suivants". C'est aussi les oiseaux marins qui apprécieront.

Le truc bleu m'intrigue


Cela m'apporte une grande satisfaction personnelle. En deux ans, on m'a félicité deux fois, sur les centaines de personnes qui m'ont croisé dans une totale indifférence. L'été dernier, j'ai trouvé un billet de 20€ en nettoyant la plage où j'étais venu me baigner. Certaines communes sont informées de l'initiative, certaines remercient, certaines engueulent car cela remplit leurs poubelles, et certaines déplorent avoir raté un coup de pub à publier dans le journal local pour montrer comme leur commune est "green".

La poubelle communale étant pleine à cause des deux premiers sacs, il a fallu emporter le troisième à la maison

J'ai laissé les gros morceaux à côté de la poubelle, je n'avais pas le temps d'aller à la déchetterie aujourd'hui

UPDATE:
Le truc bleu est en fait une lampe pour filets à poissons de marque Showay. J'ai aussi trouvé sur la même plage le composant avec le LED.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire