samedi 24 février 2018

Les déchets verts et le jardin sans pétrole

Pour faire suite au dernier article, j'ai réussi maintenant à  me faire livrer tous mes déchets verts en direct par les employé municipaux. Tonte, feuilles, branches... C'est juste génial car j'ai pu pailler toutes mes zones de cartons pour préparer les planches de culture.

J'ai aussi pris une résolution, après avoir passé la journée dans les magasins et sur Internet, pour comparer les tondeuses et les tronçonneuses. J'en ai besoin pour tondre dans mon verger et au jardin, et débiter du bois. Il me faut du thermique pour ces outils car je n'ai pas l'électricité au verger. J'ai étudier les tronçonneuse, calculé le coût de fonctionnement, entre l'huile, le carburant, les chaînes, l’affûtage des chaînes, les réparations, les bougies... Cela revient au final super cher, et c'est totalement contraire à ma non-consommation. Idem pour la tondeuse.

J'ai donc décidé, que je n'aurai ni tondeuse ni tronçonneuse. Comment je vais m'en sortir? C'est simple. Au verger je vais créer des allées paillées pour circuler, et laisser tous les abords sauvages. Idem au jardin, qui lui sera cultivé quasi intégralement, donc il n'y aura pas vraiment de zone d'herbes. J'ai une faucille qui fait bien l'affaire pour les petits recoins.

Pour le bois, la tronçonneuse que je possédais dans une vie passée sortait à peu près trois fois par an, pas évident d'amortir les 500€ que coûtent une bonne tronçonneuse + entretien + consommables. J'ai décidé que je louerai une tronçonneuse une ou deux fois par an, à un particulier, pour débiter du bois de chauffage ou abattre un arbre à l'occasion. J'ai vu sur leboncoin des offrent à 20€ ou 30€ la journée.

J'hésitais aussi à acheter un broyeur, mais je connais déjà deux personnes qui en ont et s'en servent très peu, je pense pouvoir louer ou racheter la moitié pour utilisation commune.

Voilà quelques soucis en moins!

1 commentaire:

  1. Pour l'herbe, une bonne faux est pas mal efficace, c'est ce que j'utilise chez moi, et ça marche pas mal, même si concrètement, je laisse un peu le verger en bazar.
    Et en prime c'est moins sensible que les tondeuses aux pousses arbustives (nombreuses dans le verger, ça claque à la faux, et la tondeuse n'aime pas du tout)

    Pour les broyeurs, voir avez les communautés ou la mairie.
    Ici depuis cette année, on peut demander le passage du broyeur de l’organisme des déchets gratuitement.


    Pour la tronçonneuse, tout dépend de l'utilisation, si c'est pour couper une arbre exceptionnellement, c'est vrai que c'est pas forcément indispensable.
    Par contre dans ce cas, peut être voir les locations pros, car c'est pas forcément plus cher et le matos est bien entretenu.

    Par contre si vous chauffez au bois, ça peux devenir difficile sans tronçonneuse!

    RépondreSupprimer